1975+

Pour un Pays qu'à mon Peuple

Une base pour la lutte pour le port d’arme

Cet article, privé à l’origine, que je rends accessible s’adresse aux gens qui commencent seulement à s’activer dans la lutte pour acquérir un droit au port d’arme. Ce n’est qu’une réflexion rapide et quelques liens, mais j’espère qu’ils vous seront utiles pour asseoir une conviction personnelle.

Note : liens mis à jour

Voici une liste non exhaustive de 10 sites et articles que j’ai sélectionnés pour vous offrir une base pour comprendre pourquoi et comment lutter contre la propagande hoplophobe, et plus encore pourquoi et comment lutter pour le port d’arme.

Il y est beaucoup question des États-Unis, pour 2 raisons : premièrement ils sont en avance sur nous de ce côté et ont des sources chiffrées et deuxièmement ils seraient un mauvais exemple, alors qu’ils en sont justement un bon !

Toutefois, n’oubliez pas qu’aucune bataille de chiffre n’a jamais convaincu personne à part ceux qui le sont déjà, il y aura toujours quelqu’un pour les contredire, les nier ou les minimiser. Pour les armes c’est avant tout l’équilibre entre l’intérêt personnel réel, l’expérience, et le bien commun théorique qui joue. Dans la plupart des sujets de société « l’avis personnel » précède souvent le « raisonnement personnel » censé y aboutir… Car nous n’avons affaire la plupart du temps qu’à de la pensée récitée.  Mais ce n’est pas plus simple pour autant à désamorcer. Notre lobby doit certes informer, mais plus encore pousser au raisonnement personnel et à la prise de position réellement assumée : « pour » ou « contre » n’importe pas encore ; c’est initier un vrai questionnement qui compte et avoir deux camps. Le débat a besoin d’exister et paradoxalement avoir des adversaires déclarés aidera en forçant à prendre position sur une vraie réflexion, ce qui ne peut nous être que favorable.

Si je devais résumer tous ces articles, je le ferais de la sorte : la légitimisation de l’interdiction du port d’arme ne repose que sur un seul principe fondamental : soumettre l’individu à la loi du plus fort.  « Je te tape si tu résistes. »  C’est la peur brute du gendarme et du criminel, du conflit et de la liberté, mais sur laquelle on joue plus subtilement sous couvert de civisme ; « si je me soumets à la loi du groupe il me protège de ceux qui me tapent »  alors que, justement, c’est cette loi qui gère l’insécurité, insécurité que le groupe ne résoudra pas car cela remettrait sa légitimité en cause. Une des sécurités contre cette prise de conscience consiste à faire croire que c’est la victime qui est à l’origine de la loi. Le truc étant de faire croire qu’une élection est un vote, souvenez vous du référendum de 2005… L’état a intérêt à ce qu’on ait l’impression d’avoir besoin de lui et qu’il nous représente, sans quoi il apparaîtra sous son vrai jour : une mafia. Nous sommes aujourd’hui coincés entre 2 groupes armés : l’état qui nous contrôle soi-disant pour nous défendre de l’autre groupe -les criminels et terroristes- qui sont les concurrents dont il a besoin pour légitimer sa prévalence. Cette pseudo légitimité d’une société basée sur la loi du plus fort est ainsi sauf, c’est là l’essentiel : tous ses abus peuvent alors continuer avec le consentement des victimes.

Absolument tous les arguments pour ou contre le port d’arme des individus se justifient ainsi. Les différents angles d’approche ne sont que d’ordre cosmétique et contextuel (selon la culture ou l’histoire du pays visé, le dernier fait divers ou des peurs cultivées, voire même encore la classe sociale !). Si vous trouvez un argument qui ne relève pas de ce principe de soumission de l’individu, ou d’un cas psychologique (voir le premier article proposé), je suis preneur.

Toutefois ce n’est que très rarement que les gens en sont conscients et ils sont soulagés de ce poids grâce à cette fabuleuse ineptie qu’on leur souffle incessamment à l’oreille et à laquelle ils ont fini par croire : je suis pour mon désarmement pour ma… sécurité ?

Ce principe classique de l’inversion n’a pour but que notre paralysie (l’immigration c’est une chance, les frontières c’est la guerre, le multiculturalisme c’est la paix… etc). Derrière cette fausse décence se cache une vraie tyrannie ou des intérêts. L’interdiction du port d’arme n’a évidemment strictement rien à voir avec la sécurité individuelle. C’est le premier des mythes à défaire. C’est ici que peuvent intervenir les chiffres (ou l’histoire et l’expérience) : non pour convaincre mais juste pour légitimer la remise en cause du dogme si un réfractaire tente de le justifier en faisant la récitation du « Farwest comme aux États-Unis » et autres bafouilles répétées en boucle par les médias. Ensuite, on peut ouvertement aborder le principe de base : être contre le port d’arme, c’est être pour la loi du plus fort. Si on est contre la loi du plus fort, on est de facto pour le port d’arme, rien ne pouvant remplacer une arme à feu dans la défense personnelle. Sans même parler de la défense du peuple ou du principe démocratique de la répartition égale entre les citoyens des moyens d’exercer une violence légitime. Sans quoi la violence… n’est plus légitime que pour ceux qui acceptent la loi du plus fort.

« Gun control isn’t about guns, it’s about control »

La plupart du temps dans un échange il ne s’agit donc pas de ferrailler et combattre un adversaire, mais de poser des questions et suggérer un chemin de réflexion, montrer qu’on assume sa volonté de défendre et non d’agresser. On ne protège pas quelqu’un en l’empêchant de se défendre, d’autant plus si on ne le fait pas soi-même. Faire prendre conscience aux réfractaires qu’être contre le port d’arme est un choix de société basée sur la soumission de l’individu (collectivisme, étatisme, socialisme… totalitarisme) plutôt que la liberté individuelle (libéralisme, individualisme… démocratie). On peut être tout à fait légitimement contre le port d’arme ! Mais pas au nom de sa sécurité, encore moins de la liberté, ce positionnement étant fallacieux : irréaliste, absurde ou hypocrite. C’est au mieux une réaction de défense psychologique, mais alors attention, si on est trop brusque, on ne fait qu’augmenter ce désir de protection chez celui qui l’a mis en place et il se fera disparaître derrière son bouclier imaginaire : « Voyez comme vous êtes agressif, je suis bien content que vous n’ayez pas le droit d’avoir une arme ! »

Avant tout, ne doutez jamais de votre droit à vivre donc de vous défendre, personne n’a à vous le donner ou le prendre. Transmettez cette certitude. Faire profil bas est mécaniquement contre productif, c’est même très exactement le but recherché.

Mais tout le monde n’aura pas le courage, le temps ou d’intérêt à militer pour acquérir le droit au port d’arme en faisant face à l’état, car il s’agit bien de ça, ne serait-ce que symboliquement. Il faut arriver entre individus, à minima, à cet accord de principe qui me paraît honorable : si on ne veut pas se défendre, qu’on ne soit pas contre le fait que ceux qui le veulent puisse le faire.

Voici les articles et sites qu’il me paraît utile de connaître et parcourir :

 

Mise à jour : une nouvelle association pour le port d’arme a été créé après la publication de cet article : L’ARPAC. Elle mérite de mon point de vue de figurer en première position. Retrouver là ici : http://arpac.eu ainsi que sur Facebook et Twitter. A noter qu’elle est liée au très intéressant compte Stophoplophobie : Facebook et Twitter.

 

  1. Article traduit de l’anglais pour comprendre l’hoplophobie d’un point de vue psychiatrique (la projection, le déni et autres) et savoir comment réagir : De la furie contre l’auto-défense
  2. Article en français pour introduire la question des armes de la manière la plus exhaustive qui soit, malgré quelques faussetés et sa conclusion que je trouve personnellement défaillante : Faut-il réglementer les armes à feu ?
  3. Article en anglais à lire pour comprendre la question des armes de la manière la plus exhaustive qui soit d’un point de vue américain : Larry Correia refutes the gun controllers once and for all
  4. Page Facebook pour le relai et l’actualité : Droit de porter des armes
  5. Source d’information générale en français via Wikilibéral : Droit au port d’armes
  6. Articles récurrents sur Contrepoints sous le tag Armes à feu
  7. Source d’informations chiffrées en anglais : GunFacts.info
  8. Seule association française à ma connaissance et pour le moment à militer ouvertement pour le port d’arme, voir leurs objectifs et argumentaire (vidéo « Défends moi » pro port entre autres) : Association De Tireurs
  9. Illustration rapide en français pour remettre en cause la propagande anti-arme sur la base des États-Unis d’une association belge : Un regard factuel sur Les armes aux USA
  10. Une gourmandise pour finir : le secrétaire général d’Interpol qui suggère d’armer les citoyens face au terrorisme : Quand Interpol suggérait d’armer les citoyens

 

Assurez-vous de connaître déjà ceux là, car j’aurais pu continuer la liste indéfiniment avec notamment ce manifeste https://lefouduroy.wordpress.com/2015/11/13/manifeste-pour-le-droit-du-port-darmes-aux-francais/ ou cet article http://www.mondialisation.ca/les-armes-feu/16215, les bonnes « notes » de Pierre Lemieux pour une conférence en Suisse sur le droit de Porter des Armes ( http://www.pierrelemieux.org/artdroit.html ), ou  un blog non entretenu « mythe et réalités » sur les armes ( http://mythes-et-realites-sur-les-armes.blogvie.com ), une façon différente d’expliquer le principe de soumission que je décrivais par un américain ( https://munchkinwrangler.wordpress.com/2007/03/23/why-the-gun-is-civilization/ ), l’UFA qui dénonce les amalgames suite aux attentats avec quelques chiffres français ( http://www.armes-ufa.com/spip.php?article1785 ), des citations sur des sites américains au sujet du contrôle des armes ( http://www.goodreads.com/quotes/tag/gun-control http://www.brainyquote.com/quotes/keywords/gun_control.html ), une analyse pas politiquement correcte de la violence aux États-Unis ( https://jaymans.wordpress.com/2014/06/11/guns-violence-again/ ), la conférence de Me Montbrial sur l’autodéfense d’un point de vue juridique en France ( https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=h0l1EYgeH8M ) un résumé de tous ceux qui ne peuvent PAS acquérir des armes aux États-Unis ( http://buzzpo.com/new-yorker-white-couple-with-a-grocery-cart-of-grenades-guns-and-milk/ ), Une vidéo de Wayne Lapierre (NRA – https://www.youtube.com/watch?v=-3zZr_Qbuaw ), une vidéo fact check sur le mythe du port d’arme qui augmenterait les crimes ( http://tune.pk/video/6310377/reality-check-do-states-with-concealed-carry-have-more-gun-crime-low-360p ), un essai philosophique Against Gun Bans and Restrictive Licensing ( http://commons.pacificu.edu/eip/vol16/iss2/3/ ) ou l’interview Paris Match de Louis Sarkozy ( http://www.parismatch.com/People/Politique/Louis-Sarkozy-ses-confidences-a-Paris-Match-842101 ), des mass shootings stoppés par une personne armée ( http://www.buzzfeed.com/ryanhatesthis/10-potential-mass-shootings-that-were-stopped-by-someone-wit?utm_term=.raGYeWnz5w#.ubQXZAJO5z – http://www.businessinsider.com/uber-driver-with-concealed-handgun-prevents-mass-shooting-in-chicago-2015-4?IR=T – https://www.washingtonpost.com/news/volokh-conspiracy/wp/2015/10/03/do-civilians-with-guns-ever-stop-mass-shootings/ ), une méthode d’un américain pour gagner un débat avec un hoplophobe ( http://www.americas1stfreedom.org/articles/2015/4/15/how-to-win-a-debate-with-an-anti-gunner/ ), une vidéo humoristique de cambrioleurs contre les citoyens armés ( http://dailycaller.com/2015/12/11/hilarious-burglars-for-gun-control-sums-up-the-lefts-entire-argument-video/ ), des images militantes ( http://bearingarms.com/category/gun-memes/ ) … etc, etc, etc :

http://2ndamendmentfight.com/7-anti-gun-myths-that-need-to-be-debunked-immediately/
http://www.laveritesurlesarmes.ch/home
http://www.gunowners.org/fact-sheets.htm
http://www.justfacts.com/guncontrol.asp
http://www.gunowners.org/fs0404.htm
http://www.pseudology.org/Crim/GunFacts5_1.pdf
http://www.a-human-right.com/introduction.html
http://www.ar15.com/forums/t_1_137/1408169____The_Official____Gun_Facts_Thread.html
http://english.pravda.ru/opinion/columnists/28-12-2012/123335-americans_guns-0/
http://www.theblaze.com/stories/2012/11/12/blaze-magazine-report-is-gun-control-helping-or-hurting-europe/
http://h16free.com/2013/02/08/20955-quelques-mots-sur-le-controle-des-armes-a-feu

 

Enfin, vous pouvez faire vos propres recherches grâce à la liste des 100 personnes les plus influentes pour le port d’arme aux États-Unis : The 100 Most Influential Pro-Gun Rights Advocates, ou encore suivre les nombreux comptes twitter pro port d’arme de France ou d’ailleurs, de vraies mines d’or.

 

En espérant vous avoir aidé, plutôt que noyé.

« »

© 2017 1975+. Theme by Anders Norén.